Bonjour,

« Mieux vaut y mettre tout son cœur et ne pas trouver les mots pour le dire, que trouver les mots pour le dire et ne pas y mettre tout son cœur » Mahatma Gandhi

img_20160819_014609

Franco-Mexicaine, mariée à un Portugais et ayant fait des études d’anglais, j’ai eu la chance de pouvoir « communiquer » avec beaucoup de personnes.

Depuis petite, je suis profondément convaincue que si l’on peut se connecter aux autres autrement que par la parole, que ce soit avec un fœtus pendant une grossesse, avec un bébé nouveau-né ou plus grand, avec un enfant ou avec un adulte : lorsque l’on rentre en contact, on peut écouter ce que le cœur a envie et besoin de nous dire.

Aujourd’hui, cette sensibilité m’accompagne au quotidien en tant que femme, que maman, en tant qu’accompagnante à la fin de vie (thanadoula), et également pendant les soins énergétiques que je fais aux personnes en général, ainsi qu’aux personnes malades ou en fin de vie.

Parfois sans le savoir, il m’arrive de faire des soins énergétiques aux mamans ayant vu leur tout-petits partis « trop tôt » et alors même qu’elles n’en ont pas parlé il arrive que ceux-ci se « présentent », un peu comme pour légitimer une existence jamais officialisée.

Consciente de la difficulté de ce type d’histoire et pour permettre d’aborder le deuil périnatal avec tous y compris avec des enfants, j’ai réalisé un petit « film » qui raconte l’histoire de Petit Pierre. Ce support, fait de photos de petits cailloux, sans textes et sans explications permet à chacun de sentir et de vivre ses propres émotions. 

armelle lambertParce que j’aime faire des photos en admirant le monde avec un autre regard, j’en utilise certaines pour illustrer des « histoires«  que vous pourrez découvrir dans la rubrique Imag’ine en faisant passer des messages tout en douceur. Le message est souvent destiné à une personne en particulier ou pourquoi pas au lecteur qui le découvre de façon tout à fait fortuite.

De même, cette photographie qui accompagne mon quotidien me permet de capter d’une façon pudique et discrète les instants fragiles et subtils car ce sont souvent les derniers souvenirs que l’on garde d’un proche avant sa mort. 

A bientôt peut être,

Armelle

(Les accompagnements proposés étant non-médicaux, à aucun moment, et en aucun cas ils ne peuvent se substituer à un traitement médical et/ou à un suivi psychologique).

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.