Des cartes

des cartes« Toi qui rencontres les grands sages

Avec tes douces cartes de mage,
Toi qui comprends leur langage
Et qui les écoutes sans faire de barrage.
Toi qui gardes cette douceur verbale
Tu décryptes nos surprenants dédales
Toi qui apaises nos craintes et nos peurs,
A la place d’un doute tu mets de la couleur.
Merci pour ta présence bienveillante
Pour ton coup de pouce lumineux
Merci pour tes douces paroles
Qui caressent et bercent nos yeux.
on peut ne pas vouloir
ce qui pourtant semble clair,
on peut refuser de voir,
ce qui pourtant nous éclaire ! »

 

Armelle

Dentelles

crochets

« Si je voulais te conter
Des crochets et des dentelles
Je te dirai sûrement
Qu’aujourd’hui et demain
Avancent tranquillement
Et qu’ici tout va bien.

Je te dirais que l’on gère
Et que l’on sait ce que l’on fait
Alors qu’en réalité
Au fil du temps qui passe
On prend vraiment conscience
Que l’on ne sait plus rien.

Si je voulais te rassurer
Je te mentirais peut-être
En te murmurant à l’oreille
Que tu ne me manques pas,
Que je gère à merveille
Et que j’avance à grands pas.

Mais toute la réalité
Tu la connais déjà,
Là où tu te trouves
Tu sais déjà tout ça.
Là-bas, la pluie ne mouille pas,
Le temps ne compte plus,
Le bonheur est éternel,
Savoure-le pour nous. »

Armelle

Le Chemin

le chemin« Guide moi à travers
ces chemins étranges
Où l’on croise des fées
Où se promènent les anges,
Où le jour devient nuit
Où la mousse devient vie,
Et où sans crainte on s’endort
Jusqu’au petit matin,
Là où les astres nous éclairent
La où chacun vit ses rêves
Là où le temps s’arrête
Pour ne durer qu’une éternité. »

Le banc

Le banc

Assise sous un arbre,
J’ai attendu ta venue,
Les feuilles ont poussé,
Puis les arbres se sont dévêtus.
.
Je pensais avoir attendu
Des secondes ou des minutes,
Mais avec un peu de recul,
Je vois qu’il s’agissait de lustres.
.
Le temps a filé doucement ,
Mais ça on ne le voit pas,
Tout comme le fait discrètement
Le sable entre nos doigts.

(dédicace aux grossesses qui « n’arrivent pas » …)

Armelle

Les rennes

IMG_20170507_003310« Cette douce lueur
Éclaire ton cœur,
Elle s’ouvre peu à peu,
Elle scintille dans tes yeux…
Laisse-la briller,
Elle n’attend que ça,
Lâche un peu les rennes,
Tout va bien, tu verras … »

Armelle

Funambule

Funambule Armelle LAMBERT« Sur un fil de funambule,
Tu gères avec adresse,
La descente en rappel
Vers le cœur de ton enfant…
Telle une étoile filante
Qui danse dans le ciel,
Et caresse les souvenirs,
De sa robe azur »

Armelle

Message du jour, Bonjour

blog

arbre à pensées (photo Armelle Lambert)« Ce week-end, j’ai pu faire de très belles rencontres dans un salon du bien être auquel j’ai participé.

Des échanges riches, parfois timides et parfois spontanés, des échanges discrets et parfois des échanges pleins d’émotions avec de très belles âmes rencontrées.

Ces journées auront également été l’occasion pour moi d’offrir à ceux et celles qui le voulaient un petit mot avec un petit message ….

Cénotaphe

Cénotaphe (Armelle Lambert)« Cénotaphe,
Tu es vide de corps,
Un tombeau vide de mort,
Une pierre pleine, sans vide
Souvenir des souvenirs
Témoin de nombreux soupirs…
Les passants passent,
Te voient ou t’ignorent,
Et quand le soleil t’éclaire,
Tu laisses  briller tes astéries… »

Armelle

Le passage

le passage (Armelle Lambert)« Ici, le passage
se fait tout en douceur
on va d’un endroit à un autre
sans aucune peur,
Laisser ce rivage
pour passer de l’autre côté
accepter de lâcher prise,
pour enfin lever le pied ! »

Armelle

Birdy

IMG_20140906_145300« Vole petit oiseau,
Par dessus le grillage,
Parle avec les anges,
Et caresse les nuages…
Ne reste pas enfermé,
Derrière une grille d’or,
Car si tu crois vivre un rêve,
Peut être que tu t’endors…
Les plus beaux rêves de tous
Sont les rêves éveillés,
Car chaque seconde compte,
Et ça pourtant, tu le sais ! »

Armelle

Petit Pierre

blog

petit pierreC’est avec beaucoup d’émotion que je vous partage la version film de l’histoire de Petit Pierre.

Le support que j’ai imaginé au tout début est un petit livre aux pages épaisses, à destination de tous y compris des enfants à partir de leur tout jeune âge.

J’ai effectivement souvent entendu que les bébés étaient trop petits pour comprendre, qu’on leur expliquerait plus tard quand ils seraient grands… mais à partir de quand on peut considérer qu’ils sont grands ? y-a-t-il un âge très précis ?

Mon objectif est de permettre à l’enfant d’avancer à son rythme, de lui permettre d’avoir les informations pour comprendre son histoire, et de le faire en fonction de ce qu’il est effectivement en mesure « d’intégrer », par ce biais, on laisse une porte ouverte permettant à l’enfant de poser les questions une fois qu’il est prêt à entendre les réponses.

(C’est pour très bientôt car à la recherche d’un éditeur pour pouvoir le commercialiser).